lupa
section image

Chapeaux

Commentaire Flamencoexport

Frère de la montera, le chapeau cordobés constitue un des symboles le plus significatifs de la culture espagnole.

Nous le retrouvons dans le monde du flamenco, des taureaux, des chevaux, dans les romerías et dans toutes les fêtes populaires d'Andalousie.

Le chapeau cordobés s'est révélé être, au fil des années, un des icones flamenco et taurin par excellence. Le dictionnaire de la Real Academia Española le définit comme un chapeau de feutre avec une aile large et plate, avec une calotte cylindrique basse.

En dance, ce type de chapeau fait partie du vestiaire de nombreux spectacles. On retrouve également ce chapeau dans les romerías et les fêtes du sud de l'Espagne. Ce chapeau est en effet devenu un accessoire essentiel dans le vestiaire traditionnel andalous.

Il existe une variante au chapeau cordobés, connu en tant que sombrero sevillano. Ses caractéristiques sont practiquement semblables, ce qui change dans ce cas est son origine qui, comme son nom l'indique, provient de Seville. Le chapeau sevillano est fabriqué en feutre de laine ou en poil de lapin. Son apogée, chaque année, est pendant la Feria de Abril.

Traditionnellement, c'est l'homme qui le porte en complément à son costume pendant que la femme porte la peineta ou une fleur. Cependant, avec la modernité et l'égalité des sexes, certaines femmes l'utilisent aussi comme accessoire parfait pour leur robe de flamenco.