• home
  • Contact Contact
  • home (0034) 91 542 72 51

    (+34) 91 542 72 51

    Notre service client vous répond :

    En espagnol, en français et en anglais :

    Du lundi au vendredi de 10h à 13h30 et de 16h30 à 20h et le samedi de 10h à 13h30 (GMT +1).

    En japonais :

    Samedi de 10h à 13h30 (GMT +1) ou par e-mail : japan@flamencoexport.com

    En 2017, Flamenco Export fermera les jours fériés suivants : 2er et 6 janvier, 20 mars, 13 et 14 avril, 1er, 2 et 15 mai, 15 août, 12 octobre, 1er et 9 novembre  et les 6, 8 et 26 décembre.

     


  • Aide Aide
  • Lista de precios Lista de precios
  • Voir ma commande Voir ma commande
  • Accès grossistes Accès grossistes
  • Blog Blog
  • TV TV
  • FACEBOOK Facebook
  • TWITTER Twitter

Votre panier

Panier vide.
Taille
Mostrar más / menos
Taille
Order Voir ma commande FAQS Aide Access Accès grossistes

Robes flamenco




Commentaire FlamencoExport

S'il fallait définir brièvement les costumes de flamenca (vulgairement appelés costumes de "faralaes") nous dirions qu'il s'agit de l'unique costume régional espagnol qui varie et évolue en fonction de la mode.
Une des finitions du costume, appelé "corps de guitare", met en évidence l'indubitable beauté féminine: décolleté en V, rond ou carré, selon les époques, les cheveux remontés en chignon pour mettre en valeur la sveltesse du cou, costume moulant qui s'élargit au niveau des hanches et des volants, ce qui confère un air encore plus féminin et joyeux. Il est indispensable porter des compléments, accessoires comme le châle, la fleur dans le cheveux, des bracelets, des peignes.

Origine du costume de flamenca

L'origine du costume de flamenca se trouve dans la modeste "bata de faena" ou robe de travail que la paysanne andalouse porte.
Le tissu utilisé était la percale et se terminait avec un ou plusieurs volants au bas de la robe (jusqu'à 4 volants), la robe est coupée de telle manière à lui conférer de l'ampleur.
Les compléments les plus utilisés sont de modestes bijoux ou rudimentaires  boucles d'oreilles en bois, ainsi que des bracelets peints de couleurs vives.
La fleur dans les cheveux et la peineta sont indispensables.
Cette manière de s'habiller s'inspire des ornements féminins traditionnels de la femme sévillane durant le XVIème siècle. Uniquement plus tard (XVIIIème siècle) on incorpore des accessoires d'influence française (la mantille en dentelle, le peigne...)

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.