lupa
Cantiñas

Cantiñas

Nom qui dénomine un groupe de genres du flamenco de la province de Cádiz, qui inclut las alegrias, el mirabrás, las romeras, los caracoles, et la cantiña proprement dit. Son caractère est très festif, reflet spontané du ressentir de Cádiz où 'cantiñear' est synonyme de jouer, improviser, rêvasser, éléments tous inhérents à l'esprit des 'cantiñas'. Ils représentent le prototype du chant festif du siècle XIX -rôle que jouent aujourd'hui les bulerias-, époque à laquelle ils étaient "en vogue" dans les corps de danse des cafés chantants, considérés comme véritable centres promoteurs des cantiñas. Chant provenant de Cádiz, encadré rythmiquement par les alegrias, où les variantes sont musicalement définies par les tonalités et le ton de base où se joue chaque chant, et où le motif ou le thème des paroles servira généralement à lui donner son nom...  Ces styles de chants, faits pour danser, étaient indispensables dans n'importe quelle fête flamenca et à mesure que ces chants ont commencé à devenir à la mode dans les cafés chantants, ils ont occupé une place prépondérante puisqu'ils constituaient la grâce et la joie des 'cuadros flamencos' pendant de nombreuses années. A son rythme ont réalisé les plus grandes insolences La Mejorana, Gabriela Ortega, La Jeroma, La Macarrona.... accompagnées par les voix de spécialistes tels que Macaca, Paco El Sevillano, El Quiqui, Romero El Tito. Aujourd'hui, on peut clairement distinguer les différents chants suivants: alegrias (différents styles), la cantiña proprement dit (différents styles), les romeras, el mirabrás et les caracoles. Les cantiñas sont aparentées, en ce qui concerne les antécédants musicaux, aux couplets du jaleo qui, durant le XIXe siècle, ont été très bien acceptés par les interprètes. D'un autre côté, les éléments rythmiques et métriques que partagent les cantiñas avec les genres dérivés de la soleá oblige aussi a lier ces genres de Cádiz avec les éléments recteurs de la structure musicale qui définit les différents types. Les cantiñas sont nées à Cádiz, au début du XIXe siècle, à travers un processus de cristallisation d'une série d'éléments qui jusqu'alors se trouvaient dispersés dans différents genres: jota de Cádiz, vieilles alegrías ou 'juguetillos', chants de las Mirris, las alegrías appelées La Rosa ou la contrabandista, romances himnos, 'pregones bajo andaluces' ou fandango de Cádiz, entre autres genres dont la dissolution a cristallisé les différents types de cantiñas.    

Las cantiñas se réalisent sur le même 'compás' que las alegrias, c'est-à-dire une soleá légère. Toutes les cantiñas ont une caractéristique commune, à savoir la tonalité majeure de la guitare qui accompagne le chant, alors que les différences entre les différents styles s'effectuent sur la mélodie des nombreux airs que chaque genre utilise comme étant le sien. Les

Provenance: Utrera, Ecija.

Produits associés

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.