lupa

Groupe Libre Flamenco

  • Appartiennent au groupe des libres. Un palo flamenco. Généralement un chant avec copla de quatre vers octosyññabiques. Comme les Martienetes on les considère comme une forme de la toná qui dédia ses paroles à des thèmes comme la prison ou les condamnés. Groupe des tonás. Interprétés sans guitare (a palo seco).
  • Chants sans guitare, appartenant au groupe des libres. Debla, en dialecte calé, signifie "diosa". Ainsi les gitans on voulu proclamer comme déesse à ce style de flamenco. Lien de parenté avec le martinete et la carcelera. La Debla, très ressemblante au Martinete, a une structure plus ample, plus chargée de melismes, plus douloureuse.
  • Style de Malaga. La media granaina qui devrait venir de Granada provient pourtant de l'ancien fandango (verdial), typique de Ronda et Malaga. C'est pourquoi on l'inclut dans les styles de Malaga. Chant de ligne mélodique claire.
Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.