lupa

Chant Gitan Flamenco

  • La "Caña" appartient à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des Soleares/Solea, un chant de base, style métrique de 12 temps, considérée comme le chant mère le plus important du flamenco. Son influence mélodique est incontournable, non seulement sur les chants mineurs, mais aussi sur quelques styles ancients fréquemment considérés comme originaux. Quelques-uns considèrent les soleas et les siguiriyas comme antérieures à la caña. Mais il est fort possible que ce soit la soleá qui s'ajoute à ce chant. La caña est très difficile à chanter, elle utilise et parcourt tous les registres de la voix. Pour l'exprimer de façon pure il est nécessaire d'avoir des facultés vocales exceptionnelles, pas uniquement une parfaite connaissance du style.

  • Seguirya, appartient à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des seguirya, un chant de base, style métrique de 12 temps. Egalement appelé "playera". Il s'agit d'un palo flamenco, chant tragique, fort, sombre et désolant, interprété de forme posée et lente. Un des "palos" flamencos des plus importants. Les paroles de ses chansons son tragiques qui reflètent la souffrance des relations humaines, l'amour et la mort. Composé de quatre vers de six syllabes pour le premier, deuxième et quatrième, et d'un endécasyllabe pour le troisième vers. Le deuxième vers et le quatrième riment en consonne ou assonant. La structure dans ce cas n'est pas stricte, le sentiment prime sur la forme, et il n'est pas rare trouvé des Seguiryas avec une autre métrique (7-7-11-7 et 8-5-11-6). Une forme moins connue est la structure 6-11-6, ici riment le premier et le troisième vers et on répète le deuxième vers..

  • Serranas, appartiennent à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des seguiryas, métrique de 12 temps, groupe des seguiryas. La Serrana est un chant de campagne andalous. La Serrana a également vécu dans les vignes de Jerez. Après, la serrana de la campagne est passée dans les villes et a cherché dans les six cordes de la guitare rythmique un appui pour l'accompagner.

  • Soleares, appartient à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des soleares, un chant de base.
    Alegrias. Les Alegrias appartiennent à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des soleares/solea, chants de danse, style métrique de 12 temps. Un chant festif flamenco quie fait partie du groupe des chants de Cadiz (appelés Cantiñas). Sa chanson ou strophe est généralement de quatre vers octosylabiques. Sa mélodie incite à la danse. Son rythme est conditionné par la métrique du compas/mesure de la solea, mais est différente de la soleá parce que son tempo est beaucoup plus rapide. Un style léger, joyeux et sensuel, avec un rythme claire, très dansant.

  • Tangos, appartiennent à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des tientos, chants dansant. Un palo du flamenco avec copla (chanson), de trois ou quatre vers octosyllabes. Considérés comme un des styles basiques du flamenco, il en existe différentes modalités, parmi lesquelles ressortent celles de Cadiz, Triana, Jerez et Malaga. Toutes les théories indiquent que l'origine du tango se situe entre Cadiz et Séville, et on écarte la possibilité de toute relation avec le tango argentin. Il est très probable qu'ils proviennent des ancients chants dansants du XIXème siècle, peu à peu ils se modifieront jusqu'à atteindre la forme actuelle, un chant à 4/4 en toutes les tonalités possibles. Ses premiers interprètes connus furent El Mellizo et Aurelio Sellés de Cádiz, Pastora Pavón et el Titi de Sevilla, Frijones et el Mojama de Jerez, et La Pirula, la Repompa et el Piyayo de Málaga.

  • Tientos, appartiennent à la branche du chant gitan et s'inclut dans la famille des tientos, chants dansants appartenant au groupe des tangos, style métrique binaire. Il existe un genre de composition de musique classique qui pourrait s'appeler Tiento (au singulier) et qui n'a rien à voir avec la définition antérieure. Du point de vue de la métrique la copla/chanson contient trois ou quatre vers octosyllabiques suivis par un refrain. Provenant du Tango Flamenco, même si son rythme est plus lent, c'est pour cela qu'on l'appelait tango tiento auparavant.

  • C'est un chant espagnol accompagné à la guitare sur un rythme à 2 ou 4 temps. Les Gitans l'exécutent lors des fêtes zambra célébrées dans le sud du pays.
    Sorte de tango plus ou moins lent, mais très appuyé, avec des mélodies très arabisantes.

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.