lupa

Dictionnaire Flamenco Flamenco

  • Un palo flamenco libre, traditionnel de Malaga, venant des anciens fandangos de Malaga.
    Se convertit en style flamenco durant la première partie du XIXème siècle. Ce chant ne possède pas de danse propre mais il contient un grand registre mélodique. Accompagné de la guitare.

  • Provenant de l'aflamencamiento d'une chanson andalouse. Un palo flamenco, style musical du chant et de la danse espagnole. Il s'agit d'un palo binaire, du groupe des tangos.
    Se chant s'est popularisé au début du XXème siècle.

  • Du groupe des Tonas (a palo seco), peut être accompagné de l'enclume et du marteau. Un palo flamenco, style musical appartenant au chant et à la danse espagnole. Généralement un chant de copla de quatre vers octosyllabiques. Ses paroles se distinguent généralement par son contenu triste et par son ton monocorde, terminant avec de longs gémissements.

  • Un palo flamenco, style musical de chant et danse espagnole. Un chant avec copla de cinq vers octosyllabiques et rime en consonne. Dans le chant ce sont généralement six vers en répétant l'un des deux premiers.
    Avec la granaina, c'est un palo qui appartient aux chants de Levante- Sa création est attribuée à Antonio Chacón.

  • Medias granadinas/granainas, appartiennent à la branche des chants andalous, styles de Malaga, appartient au groupe des libres. La Media Granadina, qui devrait être originaire de Granada, vient de l'ancient fandango (verdial) très utilisé dans les régions montagneuses de Ronda et Malaga. C'est pour cela qu¡on onclut la Media Granaina parmi les styles de Malaga. Chant de ligne mélodique claire, le marivaudage de la voix sert de pont aux changements de tonalité.

  • Chant flamenco d'origine hispanoaméricaine, du groupe des chants "de Ida y Vuelta". Typique d'Argentine et Uruguay. Se présente sous deux modalités; la Milonga de la campagne ou celle du sud.
    Lien de parenté avec le Candombe, le Tango et la Habanera. ON l'appela aussi Habanera des pauvres.

  • Cante flamenco del grupo de las Cantiñas de Cádiz. Con copla de cuatro o cinco versos octosílabos, que debió aparecer a mediados del siglo XIX.
    Pertenece al grupo de los cantes de Levante y dentro de él, como su nombre indica, a los llamados de las minas, como una modalidad muy definida y marcada de la taranta. Su vertiente más conocida es la de las minas de La Unión en Murcia en Cartagena.

  • Le Mirabras contient un accent suave et gracieux de la partie basse d'Andalousie, et en même temps le nerf et la force, pleine de suggestions de la haute Andalousie campagnarde.
    Chant pour le repos après l'effort, danse pour le choeur flamenco du patio flamenco, chant d'insibuations d0amours.
    Le Mirabras est un des chants les plus importants du folklore flamenco.

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.