lupa

12

AO

Le Festival de Montreal accueille la première mondiale de “Flamenco, Flamenco” de Saura.

Sans commentaires

Carlos Saura explica los detalles de su nueva producción acompañado por el director de fotografía Vittorio Storaro.
Carlos Saura

Le festival canadien, où le cinéaste a reçu de nombreux prix, projette à la fin du mois et hors concours sa video. Tournée durant l’auomne dernier à Séville, le film montre la nouvelle génération de l’art jondo.


Reconnaissances et prix dans les concours cinématographiques dans le monde entire- de Berlin à Cannes, de New York à San Sebastien- jalonnent la trajectoire de Carlos Saura (Huesca 1932). Cependant, lors du Festival de Montreal, au Canada, où l’auteur de titres emblématiques du cinéma musical comme Bodas de Sangre ou Sevillanas a reçu beaucoup de prix pour différents films comme El Amor brujo, Carmen, Pajarito, Goya en Burdeos ou El Septimo día, que lui a valu dans l’édition 2004 le prix du meilleur directeur comme le Gran prix spécial des Amériques en 1995 pour le film Flamenco.

Una de las escenas en las que participa el bailaor Farruquito.
Farruquito

Cela fait 15 ans, avec la production de Juan Lebrón, Saura a voulu montré tout le répertoire de légendes de l’art jondo- Farruco, Chocolate, Fernanda de Utrera, La Paquera de Jerez, Merche Esmeralda, Rancapino et Enrique Morente, pour ne citer que quelques uns des protagonistes de cet évènement du cinéma musical-, dans l’actualité, les artistes qui représentent le nouvelle génération reprennent la relève d’un art qui se trouve en constante évolution. Ainsi, grace à la production de l’entreprise sévillane GPD, le batiment emblématique de l’Expo 92 a accueilli les interventions de chanteurs comme Israel Galván, Rocío Molina, Farruquito, Sara Baras ou Eva Yerbabuena. Une nouvelle génération qui pour ce film musical, a compté sur le parrainage des maitres qui restent actifs et qui ont fait face à Saura dans Flamenco, ou Manolo Sanlucar et Paco de Lucia.


Cela sera à la fin du mois, quand Le Montreal Worl Film Festival (qui se célèbrera entre le 26 et le 6 septembre), accueillera la première mondiale du film que le cinéaste a tourné dans le pavillon du futur de la Isla de la cartuja pendant six semaines entre octubre et novembre de l’année passée. Concretement, selon ce l’information du festival, le film, un portrait artistique des nouveaux interprètes du jondo, participera à la session World Greats, qui est reservée au cinema d’auteur. Dans la section des “directeurs qui n’ont pas besoin de présentation”, on exposera hors concours 31 autres films de cinéastes de la catégorie du chinois Zhang Yimou, avec A woman, a gun and a noodle shop; le géorgien Otra Iosseliani avec son nouveau film, Chantrapas ou le français Jean Becker, qui porte le concours canadien MY afternoons with Margueritte, interprété par Gérard Depardieu.


Source: diariodesevilla.es

 

Ecrire un commentaire

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.