lupa

Blog Flamenco

Catégories

15

MAR

Huitième jour du Festival de Jerez: José Luis Bolao, Javier Latorre, Rafaela Carrasco, Inés Bacán, Pedro Peña & Pedro María Peña

José Luis Balao a pris la tête du cycle Con Nombre Propio: Vivcencias du huitième jour du festival de Jerez. A 71 ans, c’est l’un des plus grands maitres de la guitare. Il accumule plus de trente ans de magistère à Jerez, sa terre natale, et grace à son enseignement ont émergé degrands guitaristes comme Javier Patino, Alfredo Lagos, Santiago Lara, Juan Diego, Pascual de Lorca et Bolita.

Le huitième jour a également marqué l’atelier de chorégraphie donné par Javier Latorre. Latorre a donné une infinité de cours de danse dans d’autres éditions du festival, et avec lui a surgi l’essai de récupérer d’une certaine manière le concours chorégraphique du festival de Jerez.

 

Sur la scène du théâtre Villamaría a eu lieu le meilleur spectacle de cette édition du festival de Jerez, “Vamos al tiroteo, versiones de un tiempo pasado” de l’inégalable Rafaela Carrasco.

Les “chansons populaires” que Lorca a enregistré avec La Argentinita en 1931 inspirent cette oeuvre maitresse. C’est une belle proposition avec un air de sophistication et très évocatrice et complexe, inoubliable grace à ses musiciens et son incroyable troupe de danseurs: Rafaela Carrasco, Ricardo López, José Maldonado, Pedro Córdoba et David Coria.

Avec le cycle Café Cantante se sont réunis les chanteurs Inés Bacán et Pedro Peña et le guitariste Pedro María Peña pour présenter “Primos y Hermanos”. Les trois protagonistes sont “cousins de sang et frères dans la manière de ressentir et extérioriser le chant, avec des sons noirs qui sont capables de blesser et réconforter à la fois”.



Ecrire un commentaire