lupa

Joaquin Cortes

Joaquin Cortes

Né à Cordoue en 1969, de famille gitane, à l´âge de 12 ans, il déménage vers Madrid, et  à quatorze ans il commence ses études de danse dans le "Ballet Nacional de España", et à dix-sept ans il est promu dans la catégorie " soliste ".
Avec cette compagnie il voyage par tout le monde et danse dans des théâtres comme "Le Metropolitan", l'"Opera House" de New York ou le Palais des Congrès du Kremlin de Moscou.
Après avoir laissé le Ballet National, il prend part dans divers galas avec des figures telles que Plisetskaya Maya, Silvie Guillem, Peter Schauffuss, et il collabore avec diverses compagnies et spectacles, où il apparaît comme artiste invité ou comme choreógraphe.
Entre les travaux effectués, il faut souligner la chorégraphie de "Carmen" dans le "Arena de Vérone", à Tokyo surant le Festival d'été du Flamenco, les galas du Lincoln Center de New York et son intervention avec le Ballet de Caracas dans l´ œuvre "Don Quijote".
En 1992, après l´activité deployée au sein du Théâtre des Champs-Elysées de Paris, il créé sa propre compagnie "Joaquín Cortés Ballet Flamenco", et fait sa première avec le spectacle, Cibayi, avec lequelle il part en tournée au Japon, en France, en Italie, au Vénézuéla et aux Etats-Unis.
Il débute au cinéma avec Pedro Almodóvar en interprétant un rôle dans ' La Flor de mi Secreto' et renouvelle cette expérience dans le film de Carlos Saura 'Flamenco '.
En 1995, au Théâtre Albéniz de Madrid, il présente son second spectacle 'Pasion Gitana ', qui a étè vu par plus d´un million de personnes, pendant cette tournée il parcourt plus de trente pays dans les cinq continents, dans des lieux si prestigeux comme le Festival de Spoleto, le Forum de Milan, Radio City Music Hall et le  City Center de New York, l'Universel Amphitéâtre de Los Angeles, le Royal Albert Hall de Londres, le Festival de Sydney, le Luna Park de Buenos Aires, à Rio de Janeiro la plage d'Ipanema, le Palau Sant Jordi à Barcelone, le Poliedro de Caracas et le Tokyo Forum, entre autres.
En janvier 1999 ça marche pour lui et, à New York il prend contact avec d'autres tendances du monde de la danse et de la musique. Là il entame sa collaboration avec la choreógraphe Debbie Allen, avec laquelle il prend part à la cérémonie  '71 Annual Academy Awards '.
Il revient  en Espagne pour préparer son intervention lors la cérémonie d'ouverture de ce qui est les Mondiaux d' Athlétisme de Séville, où il interprète le personnage de Hércules.
Le 14 octobre 1999 il présente son spectacle 'Soul ' au Théâtre Tívoli de Barcelone. En janvier 2000, il entame le tournage du film "Gitano", son premier rôle comme protagoniste, écrit par un des auteurs espagnols les plus prestigieux, Arturo Pérez Reverte et dirigé par Manuel Palacios. Dans le film interviennent également Laetitia Casta, Pilar Bardem, Marta Belaustegui et José Luis Gómez.
L´"alma Gitana" de Joaquin Cortes est mondialement connue par 'Soul '. En février 2001 il ouvre le festival Viña del Mar au Chili, après quarante-deux années de concours, pour la première fois un danseur prend part au festival de musique le plus important d'Amérique du Sud.
En mars 2001 il présente son nouveau spectacle " Live " avec un très grand succès  au Théâtre Tívoli de Barcelone cette tournée l'emmène également en Amérique du Sud, en Europe et en Asie, où le public a été fasciné.
En juillet il commence une tournée de deux mois en Italie, face à un public qui réclame sa présence avec beaucoup d'espérances. Séville, un des berceaux du flamenco, est la ville choisie pour la présentation de 'Live',  et le Théâtre de la Maestranza est complètement  rempli. Au jour suivant, les critiques dépassent toutes les prévisions.
En septembre 2001, il accompagne Jennifer Lopez lors de son premier concert comme chanteuse. À cet effet, l'actrice choisit sa terre natale,  l'île de Puerto Rico.
L'année 2001 se finira à Madrid, au théâtre Nuevo Apolo où son spectacle affiche complet.
L'année 2002 commence dans le mythique Royal Albert Hall de Londres et sans à peine avoir eu droit à un peu de repos, il continue traversant toute l'Europe.
Après une année parcourant la moitié du monde, il passe l'épreuve du feu dans la ville où il a vécu sa première expérience scénique : Barcelone, pour nous montrer un 'Live' plus mûr, plus enrichi et plus vif que jamais. Il prolonge le spectacle d'une semaine puisque son public le lui exige.
Pour clôturer l'année 2002 Joaquin Cortes est invité le 11 décembre au traditionnel concert à l'occasion de la remise du Prix Nobel de la Paix dans l `Oslo Spektrum. Concert présenté  par Anthony Hopkins et Jessica Lange, Joaquin Cortes était le seul représentant espagnol au milieux d`un catalogue d'artistes d'élite comme Laura Pausini (Italie), Carlos Santana (Mexique), Willie Nelson (USA), Josh Groban (USA), Angelique Kidjo (Belgique), Jessy Norman (USA), Sissel (Norvège), Michelle Branch (USA), le Maris Boine (la Norvège), et Suede (Royaume-Uni). Au concert assistaient comme hôtes la famille royale norvégienne et l´Etat-Major du gouvernement, et d'autres personnalités de la vie politique et sociale.
La tournée continue pendant l'année 2003 avec le concert donné au Pavilhao Atlantique de Lisbonne pour la fête nationale du Portugal le 25 avril  devant  10.000 personnes ; en octobre Hong-Kong  voit pour la premiere fois son spectacle 'Live'.   

Produits associés

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.